Aller au contenu
Accueil > Le Blog de Merlin > Enceinte pour enfants : comment choisir celle qui convient le mieux à votre enfant ?

Enceinte pour enfants : comment choisir celle qui convient le mieux à votre enfant ?

Que ce soit pour les longs trajets des vacances ou pour patienter dans la salle d’attente du pédiatre, les enceintes s’emportent partout et s’adaptent à de nombreuses situations. Équipées d’un casque pour plus de discrétion et d’immersion ou en écoute libre sur le canapé du salon, l’enceinte audio offre à l’enfant une multitude d’aventures sonores. Pour se détendre, s’amuser, apprendre tout seul, en famille ou avec des copains. Les enceintes audio pour enfants constituent une alternative ludique et éducative aux écrans. Alors comment choisir l’enceinte qui correspondra le mieux à son enfant ? Quels sont les critères incontournables à considérer avant d’arrêter son choix ?

Richesse du catalogue : un critère essentiel pour maintenir l’attractivité de l’enceinte

Vérifier le nombre de titres disponibles au démarrage de l’enceinte

Une jolie boite à histoire, mais avec une vingtaine de contenus seulement ? Avant de choisir une enceinte, il vaut mieux vérifier que votre enfant peut avoir accès à une beau catalogue audio. Sinon, il ou elle risque de s’en détourner rapidement ! La plupart des enceintes proposent un pack de démarrage puis la possibilité de charger de nouvelles histoires payantes. Certaines mettent aussi régulièrement à disposition de nouveaux contenus gratuits pour continuer d’alimenter la curiosité des jeunes auditeurs.

La diversité des contenus pour une ouverture culturelle

Une enceinte audio qui propose une large offre de contenus de qualité a plus de chance de susciter l’intérêt des jeunes oreilles. Tout d’abord, l’enfant peut se constituer sa liste favorite, ses petits chouchous qu’il aime écouter et réécouter. Mais il a aussi la possibilité de s’en écarter pour découvrir des thématiques nouvelles.

Parmi les contenus possibles, on trouve :

Petit ours brun à écouter sur enceinte
  • Des histoires originales produites exclusivement pour la liseuse ;
  • Des contes et histoires audio tirés d’albums, de romans et de la presse jeunesse comme Bayard Jeunesse et Milan Jeunesse (Pomme d’Api, J’aime Lire, Mes Premières Belles Histoires, Les Belles Histoires, Histoires pour les Petits, J’apprends à lire) ;
podcast scientifique Olma sur enceinte audio Merlin
chorale Radio France sur enceinte Merlin

Parmi toute cette diversité, les enfants auront certainement leurs préférences, mais ils auront aussi la possibilité de découvrir des contenus a priori éloignés de leurs centres d’intérêt. L’occasion de s’ouvrir à de nouveaux horizons. Les mordus de sciences découvriront les aventures de Vampirette ou pousseront la chansonnette de l’Araignée à moustache avec Voix Ma chorale interactive. De quoi sortir de leur zone de confort tout en s’amusant à tenter de nouvelles expériences.

Des histoires et des documentaires adaptés à l’âge des enfants

En choisissant une enceinte audio pour enfant, vous allez accéder à un ensemble de propositions d’écoute spécialement conçues pour les jeunes oreilles. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela veut dire que tous ces contenus adoptent un format pensé par tranche d’âge tant du point de vue de la longueur que de l’approche pédagogique (structure, langage, techniques de relance de l’attention). Sur l’application parentale vous trouverez un âge indicatif qui dépend le plus souvent de la longueur d’écoute, mais aussi de la thématique abordée.

concerts fiction Radio France à écouter sur enceinte Merlin

Ainsi les histoires de Petit Ours Brun conviennent aux jeunes explorateurs du quotidien, heureux de retrouver leur héros préféré. Tandis que Vampirette s’adressera plutôt aux enfants de 5-8 ans qui expérimentent des histoires décalées, qui font peur et qui embarquent dans un univers imaginaire. De même certains contes musicaux comme La boite à joujoux réclament une attention prolongée, alors que Anniouchka et la Baba Yaga permet d’initier une écoute intégrale à partir de 3 ans. Un bon moyen de faire découvrir la musique classique et ses compositeurs dès le plus jeune âge !

Par ailleurs, les enregistrements comportent un habillage sonore propre à maintenir le niveau d’attention des enfants. Par exemple, le podcast Les Bestioles utilise différentes pastilles sons pour jalonner son programme. Il y mêle aussi les cris des animaux croisés durant le programme (le lynx, l’orang-outan, l’autruche…). Chaque émission reprend son propre générique qui ritualise le temps d’écoute et aide l’enfant à se créer son moment à lui. C’est aussi un bon moyen de mémoriser ce qu’il entend et donc de favoriser les apprentissages sous forme ludique.

Sécurité de l’enceinte audio : pour une écoute en toute sérénité

La sécurité d’un matériel conçu pour les enfants est un critère important à évaluer avant achat.

Niveau sonore de l’enceinte : vérifier la conformité aux normes

Tout d’abord, au coeur des préoccupations des fabricants d’enceinte, se trouve le critère du niveau et de la qualité sonore. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 85 dB. Il est donc fondamental que cette préconisation soit respectée pour préserver la santé auditive des enfants. Ces derniers peuvent avoir tendance à pousser le niveau sonore de leur enceinte « pour voir ». Il vaut donc mieux que les décibels soient bridés pour éviter tout risque d’endommagement du nerf auditif. En cas d’écoute dans un environnement bruyant (transports, restaurant…), l’utilisation d’un casque pour enfant apporte confort et sécurité, sans avoir besoin d’augmenter le volume.

Solidité du matériel : la résistance aux chocs évite les accidents

Une enceinte n’est pas un ballon de foot, mais on peut attendre une certaine solidité d’un matériel destiné aux enfants. Quelques chutes modérées sont à anticiper. Le matériau de fabrication ne doit pas se fissurer au moindre choc et doit résister à la manipulation des petits doigts. Les boutons doivent donc être solides et encaisser de multiples allers-retours. Le caoutchouc présente une bonne élasticité et résilience face aux pressions répétées. Il a aussi l’avantage d’être agréable au toucher et identifiable du bout des doigts. Au contact de ce matériau l’enfant reconnaît la forme et peut opérer selon ses besoins sans « regarder » ce qu’il fait, pour une utilisation plus fluide.

Cependant, une enceinte audio a ses limites et doit être utilisée dans des conditions normales pour un appareil électrique : pas d’eau ni de chaleur ou froid excessifs.

Enceinte non connectée : pas d’ondes, pas de publicité, pas d’écran

Les enceintes audio constituent une bonne alternative aux écrans. En effet, on sait aujourd’hui que la surexposition aux écrans influe sur la santé des enfants. Or, les enceintes proposent une activité ludique et attractive par le biais du sens de l’écoute. Ainsi l’enfant continue d’être actif. Il peut décider de se concentrer pour découvrir le monde, les animaux, les sciences, l’Histoire ou une histoire. Il peut aussi se détendre en écoutant de la musique et en laissant son imagination vagabonder. Pendant qu’il écoute, il peut dessiner, cuisiner, jardiner, imaginer une histoire avec des personnages…

enceinte relaxation yoga enfants

Libéré de l’écran, il est plus mobile et peut même danser, chanter ou faire du yoga. Les situations d’écoute sont variées et répondent au besoin naturel d’alternance de mouvement et de repos des enfants. D’ailleurs, ils peuvent y avoir recours pour se calmer avant d’aller se coucher ou pour se recentrer après un moment de forte agitation ou une grande émotion.

De plus, l’absence d’ondes contribue à une sécurité optimale pour la santé des enfants.

Enfin, les enceintes non connectées garantissent aux plus jeunes un temps d’écoute dénué de publicité. Ce qui autorise une disponibilité de l’attention entièrement tournée vers des contenus de qualité, sans injonction consumériste.

Maniabilité, légèreté, navigation intuitive pour favoriser l’autonomie des enfants

Afin que votre enfant puisse profiter pleinement des fonctionnalités de son enceinte, il doit pouvoir l’utiliser seul. S’il doit vous demander toutes les 5 minutes comment on change d’histoire ou comment on baisse le son, vous risquez tous deux de vous en agacer. C’est pourquoi les critères favorisant l’autonomie de l’enfant sont à privilégier pour faire votre choix. Parmi les éléments à évaluer, il y a :

  • La maniabilité : l’enfant peut-il saisir facilement son matériel audio ? Est-ce que son encombrement et la taille des boutons sont adaptés à ses petites mains ? La commande marche/arrêt résiste-t-elle aux mouvements involontaires ? Pour un meilleur confort d’écoute, il vaut mieux que le bouton d’allumage ne soit pas en façade afin de ne pas être inopinément désactivé. Des commandes trop sensibles provoquent de nombreuses interruptions néfastes au maintien de l’attention.
  • La légèreté : si l’enceinte est robuste elle doit cependant rester légère pour que l’enfant la transporte à son aise dans la maison mais aussi dans les transports. Peut-elle se ranger facilement dans un sac ? On glissera plus facilement une forme aplatie et sans relief dans une valise ou un sac à dos. De même l’ergonomie de l’objet gagne en efficacité s’il y a une poignée.
  • L’intuitivité de la navigation : l’enfant doit pouvoir passer facilement d’un contenu à un autre grâce à des repères clairs (icônes, couleurs, tableau de bord). Sa navigation ne doit pas être source de difficulté, mais au contraire se faire naturellement. Le mieux est de tester l’enceinte en magasin avant de l’acheter. Ainsi vous pouvez évaluer la qualité et la réactivité de l’arborescence des contenus. L’enfant accède-t-il facilement à ses contenus préférés ? Les histoires, documentaires, podcasts etc. sont-ils présentés de façon logique ? de manière à pouvoir être retrouvés rapidement ?

Tous ces critères favoriseront l’autonomie de l’enfant. Il dispose de plages horaires ou de moments où il est autorisé à utiliser son enceinte. Pendant ce laps de temps, il se repère et agit seul pour se débrouiller « comme un grand » en toute sécurité.

Design et fabrication française : les petits plus de l’enceinte qui font la différence

Le design d’une enceinte oriente également le choix des enfants et des parents. Épuré, coloré, rétro… les enceintes se distinguent par une forme et des couleurs qui illustrent leur identité. À vous d’opter pour celle qui titille vos pupilles ! Pour ne pas se laisser prendre au dépourvu, un petit conseil cependant : si vous voulez que l’enceinte plaise longtemps, même aux plus grands, la sobriété est de mise. Les matériels connotés « petite enfance » pourraient être boudés même si les contenus sont intéressants. Si vous cherchez un achat durable et évolutif, vérifiez s’il est possible de charger des nouveaux contenus pour des tranches d’âge supérieurs. Ainsi votre enfant profitera de son enceinte plus longtemps, comme on utilisait auparavant un transistor, un tourne-disque ou encore un lecteur CD.

environnement enfants enceinte fabriquée en France

Par ailleurs, en limitant le nombre de matériels dans la famille, vous réduisez votre impact sur l’environnement. Ce qui est sympa pour la planète et pour votre budget aussi ! Dans la même veine, vous pouvez également privilégier les circuits courts en optant pour une enceinte de fabrication française. Une bonne action écologique qui ne coûte pas forcément plus cher à votre porte-monnaie.

©Paguiloumathi pour Pixabay

Ergonomie de l’application parentale

Après avoir fait le tour des critères de l’enceinte elle-même, penchez-vous sur les fonctionnalités de l’application parentale. En général, vous devrez passer par une application installée sur votre téléphone. Vous pourrez y gérer tous les contenus à télécharger via Wi-Fi ou port USB, mais aussi paramétrer les réglages de l’enceinte.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour vous guider dans votre choix :

  • Présentation et accessibilité des contenus audio : catalogue thématique ? par âge ? par durée ?
  • Nouveautés : sera-t-il possible de télécharger régulièrement de nouveaux contenus quel que soit l’âge ?
  • Coût des abonnements annuels ou mensuels ? Y aura-t-il des nouveautés gratuites ?
  • Possibilité de souscrire à des packs additionnels d’histoires (ou autres contenus) ?
  • Paramétrage de l’enceinte : Peut-on fixer des plages horaires d’écoute ? Une durée maximale d’utilisation ?
  • Notifications pour alerter sur les mises à jour et nouveautés ?
  • Service client et service après-vente : quels sont les retours des clients ?

Bonne écoute à toutes et tous !

La gazette de Merlin