Aller au contenu
Accueil > Le Blog de Merlin > Les effets de la surexposition aux écrans sur le développement de l’enfant

Les effets de la surexposition aux écrans sur le développement de l’enfant

Dans un article paru le 13 mai 2022, l’assurance maladie nous informe sur les effets néfastes des écrans (TV, jeux vidéo, tablettes, smartphones…) sur la santé de nos enfants.
3 grands principes :

  • Limiter le temps passé sur les écrans en fonction de l’âge de l’enfant.
  • Proscrire les écrans chez les enfants de moins de 3 ans.
  • Le manque d’activité physique augmente les risques de surpoids.

Des études démontrent les effets néfastes des écrans sur les plus jeunes

Les travaux de l’INSERM et les études répertoriées par le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) montrent qu’il est primordial de limiter le temps d’exposition aux écrans pour éviter troubles du sommeil, augmentation du surpoids, troubles de l’attention et des apprentissages…
Le HCSP recommande de :

  • Ne pas exposer les enfants avant l’âge de 3 ans aux écrans et les enfants de moins 5 ans aux écrans 3D.
  • Proscrire les écrans dans la chambre des enfants. Ne pas mettre un enfant devant la télévision une heure avant l’endormissement.
  • Encadrer l’utilisation des écrans en fonction de l’âge, des contenus, des typologies d’écrans (smartphone, télévision, ordinateur…).
  • Limiter le temps d’exposition aux écrans et consacrer du temps aux autres activités.
  • Se faire conseiller pour identifier une utilisation trop excessive.
 

Les bons gestes à adopter pour limiter la surexposition aux écrans

Des conseils de psychologues sont répertoriés dans l’article adopter les bons réflexes quand  à l’utilisation des écrans :

La règle des 3-6-9-12

Définie par le psychologue Serge Tisseron :

  • Avant 3 ans : Pas d’écran
  • Entre 3 et 6 ans : Encadrer l’utilisation de l’écran (choisir les contenus, définir des plages horaires…)
  • De 6 à 9 ans : Stimuler la créativité en adaptant l’usage des outils numériques à l’âge de l’enfant (films courts, création de visuels, audio…)
  • De 9 à 12 ans : Contrôler le temps d’exposition

La devise des 4 Pas

Pour favoriser le développement du langage, de la pensée, l’autonomie ; la différence entre virtuel et réel, la psychologue Sabine Duflo a défini la formule des 4 Pas :

  • Pas d’écran le matin
  • Pas d’écran durant les repas
  • Pas d’écran avant de s’endormir
  • Pas d’écran dans la chambre de l’enfant

L’audio pour stimuler la créativité

L’article reconnaît l’audio comme un divertissement actif permettant de stimuler l’imaginaire, notamment avec le podcast de France Inter Une histoire et Oli…!

Article complet à lire sur le site de l’assurance maladie : Les dangers d’une surexposition aux écrans sur la santé des enfants

La gazette de Merlin