Aller au contenu
Accueil > Le Blog de Merlin > Comment occuper les enfants en vacances quand on travaille ?

Comment occuper les enfants en vacances quand on travaille ?

activités collectives vacances enfants

Les vacances de printemps marquent la dernière coupure avant la fin de l’année scolaire. Lorsque le beau temps s’invite, elles nous donnent un avant goût de l’été et de l’énergie pour patienter jusqu’en juillet/août. Pour les parents qui ne partent pas en vacances cette fois-ci, il existe une multitude de chouettes activités à proposer aux enfants. On a fait un petit sondage au sein de l’équipe Merlin et voici leurs solutions favorites.

Le centre de loisirs : des activités variées avec les copains de classe pendant les vacances

Qu’on l’appelle toujours « centre aéré » en référence aux sorties nature des années 80/90 ou centre de loisirs, il présente de nombreux avantages. En effet, le centre de loisirs est ouvert aux mêmes horaires que l’école et permet donc aux parents qui travaillent d’avoir toujours une solution de garde. À la journée, demi-journée, un jour ou toute la semaine, le centre s’adapte à tous les emplois du temps. Et c’est bien pratique ! De plus, les enfants peuvent y retrouver leurs copains et animateurs préférés qui interviennent déjà sur le temps périscolaire.

Les centres de loisirs mettent tout en oeuvre pour proposer une offre variée :

  • sorties culturelles (théâtre, musée, cinéma, bibliothèque, centre ressource),
  • sport (olympiades, vélo, raquettes…),
  • jeux (jeux de société, jeux de construction…)
  • journées thématiques (sortie escalade, pique-nique, fête du printemps…)
  • activités manuelles et artistiques (fabrications à base de recyclage, jardinage, marionnettes…)

Cela peut être l’occasion de s’initier à une activité par l’intermédiaire d’associations sportives et culturelles qui interviennent dans les écoles. Cirque, escrime, hip-hop… les activités mises en place par les municipalités regorgent de thématiques passionnantes pour nos petits curieux.

À noter qu’il faut souvent s’y prendre 2 à 3 semaines en amont pour inscrire les enfants, mais qu’il reste parfois de la place au dernier moment. Le mieux est de se renseigner auprès du responsable du centre qui gère les inscriptions. Par ailleurs, les tarifs calculés sur la base des revenus sont souvent raisonnables et incluent toutes les sorties (mais pas toujours la cantine).

Profiter d’un jour de congé avec son enfant

Vous avez tout de même pu poser une demi-journée de congé, voire une journée entière pour passer un moment avec votre enfant ?

Alors, quelles activités programmer sur ces courtes pauses ?

Théâtre : un spectacle vivant sur mesure pour les enfants

Une sortie au théâtre constitue souvent un moment interactif où grands et petits vivent ensemble suspens, grands fous rires et petites frayeurs. Les thématiques sont très variées, souvent rythmées et chantées, avec des marionnettes, des ombres chinoises, de la danse. Voici quelques suggestions :

Ninon au royaume du non théâtre vacances enfants Paris

Musique : ça swingue, ça rock, ça balance pour les mômes en goguette !

Aldebert en concert, ça vous tente ? En tournée dans toute la France, le trublion star des cours de récréation interprète son dernier album, pour la joie des grands et des petits. Bonne humeur et humour décalé au programme !

Si vous voulez faire découvrir la musique classique aux petites oreilles rendez-vous sur le site de votre mairie pour trouver un concert adapté aux enfants. Sinon, de nombreux spectacles misent sur les classiques de la chanson enfantine comme Nomi-Nomi dans ma ville (pour les 3-8 ans) à Lyon le 24 avril, Rit qui quivivre heureux dans un pull qui gratte (à partir de 6 ans) du 25 au 30 avril à Paris, et bien d’autres encore.

Cinéma : la sélection enfants pour les vacances

Quand il pleut, qu’on est fatigué, enrhumé et que le dernier chocolat de Pâques a fondu dans la poche, heureusement il y a toujours de la place au chaud dans une salle de cinéma ! Au programme des vacances en ce mois d’avril :

  • C’est magic ! (à partir de 3 ans), 4 courts-métrages tirés de l’univers de Julia Donaldson et Axel Sheffler, les créateurs de l’irrésistible Gruffalo (Gallimard Jeunesse)
  • Max et Emmy, mission Pâques de Ute von Münchow-Pohl (à partir de 5 ans), où deux lapins doivent retrouver les oeufs de Pâques volés par les renards,
  • Les bad guys de Pierre Perifel (à partir de 6 ans), les studios Dream Works Animation s’inspirent d’Ocean Eleven pour le côté action et casse du siècle tout en traitant des préjugés.
  • Icare de Carlo Vogele (à partir de 8 ans) s’attache à l’enfance de ce personnage de la mythologie grecque.
cinéma vacances enfants C'est magic !

Accrobranche ou piscine : un moment sportif pour se défouler !

Les beaux jours sont de retour ! C’est le moment de chausser ses baskets et de grimper aux arbres dans un des nombreux parcours adaptés aux plus jeunes comme : Sherwoodparc à Viarmes (95), Forêt adrénaline à Rennes (35), ou Acrogivry à Givry (71) et d’autres encore dans toute la France.

Enfin, la piscine demeure un grand classique dont les enfants raffolent. Choisissez de préférence un établissement avec un bassin pour petits (profondeur maximale 1m20). Vous pourrez ainsi jouer sans gêner les couloirs de nageurs. Prévoir un gros goûter à la sortie !

Partager un moment en famille : vacances chez les grands-parents, cousins…

Une des solutions préférées des parents et des enfants pour les vacances, c’est de se retrouver en famille. Que ce soit pour une journée ou toute une semaine, les enfants adorent ce mini dépaysement. On dort dans le lit de papa quand il était petit, on partage sa chambre avec son cousin ou sa cousine. On se couche plus tard, on change ses habitudes alimentaires. Même si ce ne sont que quelques kilomètres à parcourir, l’aventure peut s’avérer extrêmement riche. En sortant de sa routine, l’enfant découvre l’altérité et la richesse des relations interpersonnelles. Une occasion pour les plus jeunes de gagner en autonomie, de construire leur histoire personnelle… tout en se faisant chouchouter.

Et lorsque un brin de nostalgie pour la maison se manifeste, l’enfant met en place des stratégies de réassurance. Ainsi, il augmente ses capacités de résilience en apprenant à trouver ce qui le rassure et le réconforte. Cela peut être son doudou, son livre préféré ou son enceinte Merlin avec sa rubrique « Favoris ».

Et chez vous, quelles sont les activités préférés de vos loulous ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux, FB et Instagram pour partager vos expériences entre parents et pêcher de nouvelles idées ludiques, créatives, éducatives…

La gazette de Merlin